Vulgarisation informatique

L’email suivant a été envoyé à tout le personnel de mon université il y a environ trois mois. Verbatim :

Bonjour,
tout d’abord désolé pour les perturbations involontaires survenues au
campus [xxx].

en effet le SCD doit passer tout son parc informatique en adresses privées
172.27. comme le reste des composantes

pour préparer le terrain j’ai installé un petit serveur DHCP de test bien
configuré pour délivrer une seule adresse ip static pour un pc dont j’ai
bien mentionné la mac-adresse et refusant l’accès à toute autre demande.

Le fichier log mentionne bien le refus des demandes faites à mon serveur.

Si le vrai serveur DHCP faisait bien son rôle avec une bonne configuration
il n’aurait pas laissé mon serveur recevoir les demandes d’accès à sa
place ou même s’il l’aurait laissé comme les demandes sont rejetées de mon
serveur il aurait pris le relais pour leurs donner l’accès.

QUESTION : n’a plus le droit pour faire des tests?

J’avais initialement posté ce billet par erreur le 7 février, et un jour après, Baptiste Coulmont a publié un billet qui traite du même sujet.