Google Refine

Le data management version Google a l’air plus que prometteur. Je n’ai pas regardé sous le capot, mais ça ressemble fort à un mélange de SQL, de JSON et des “regex/p” (expressions régulières, déjà citées plusieurs fois sur ce blog). Si vous n’avez aucune idée de ce que sont ces acronymes, Google Refine offre justement la possibilité de se servir de tous ces outils dans une interface assez intuitive et sans être un geek assermenté.

Google Refine évoque le data journalism dans sa video de présentation, mais l’on peut imaginer que l’outil sera extrêmement utile à l’université également, surtout dans les sciences sociales où les données ont souvent besoin d’être retouchées avant exploitation. Ce type d’outils éviterait ainsi le phénomène “open data dead on arrival” et permettrait vraiment d’aborder les phénomènes (sociaux) quantifiables sous un angle nouveau. Une vraie révolution en marche !

Les commentaires indiquent déjà que ma crainte principale (un ralentissement du travail sur des datasets larges) est infondée. Je ne vois que du bien à en dire pour le moment, et j’attends surtout de pouvoir tester l’outil. Le data management étant en passe de devenir une compétence au moins aussi essentielle que l’analyse des données elle-même, je sais que j’aurai le nez là-dedans dans les mois à venir.


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search