Suicides chez France Telecom, chronique judiciaire

Un très bref billet pour signaler que Le Monde a publié 21 chroniques judiciaires sur le procès, en cours, lié à la vague de suicides chez France Telecom. L’affaire est vieille de dix ans, et Joël m’a rappelé que j’en avais parlé sur ce blog, de même qu’Éconoclaste1.

J’ai parcouru quelques-unes des chroniques, et il est surprenant de voir à quel point l’on dispose de bien peu de données, même dix ans plus tard. Ayant toutefois eu l’occasion de vérifier par moi-même la sous-dotation scandaleuse de la médecine du travail en France, je ne suis pas plus surpris que ça.

Le thème du suicide est certes un peu glauque, mais quand on travaille en sociologie, il est incontournable, de même qu’en santé publique. Le thème est aussi devenu difficile à contourner dans l’étude du terrorisme : j’avais évoqué les attentats-suicide ici et .

Mise à jour, 22 décembre 2019 — le procès est terminé, et le verdict est très intéressant :

Le jugement rendu, vendredi 20 décembre, par le tribunal correctionnel de Paris, convoque Jean de La Fontaine, le philologue Victor Klemperer et l’historienne et philosophe Mona Ozouf à l’appui de la première condamnation prononcée pour « harcèlement moral institutionnel ». […]

L’ancien PDG Didier Lombard, l’ex-directeur des opérations France, Louis-Pierre Wenès et l’ex-directeur groupe des ressources humaines, Olivier Barberot, ont été reconnus coupables […] Les quatre autres prévenus, cadres ou anciens cadres de l’entreprise, ont été reconnus coupables de complicité de ce délit […]

Comme le souligne Le Monde, la qualification d’institutionnel est aussi lourde de sens qu’elle est originale :

Ainsi le tribunal correctionnel de Paris a-t-il fait entrer dans la jurisprudence la notion de harcèlement moral « institutionnel », « systémique », c’est-à-dire comme étant le fruit d’une stratégie d’entreprise « visant à déstabiliser les salariés, à créer un climat anxiogène et ayant eu pour objet et pour effet une dégradation des conditions de travail ».

Je ne suis pas sûr de vouloir mettre les termes utilisés ici sur un plan d’équivalence (« systémique » peut se comprendre comme « structurel », ce qui n’est pas le cas pour « institutionnel »), mais cela n’enlève rien à l’intérêt de la décision de les consacrer juridiquement.

  1. Éconoclaste a désormais vingt ans ! Et le blog avait aussi évoqué les suicides chez Renault, de même qu’un suicide à Saint-Cyr, ce qui me rappelle ce cas tragique, à Polytechnique, où un élève avait sauté en parachute sans son parachute, cas évoqué dans cette excellente conférence, qui porte notamment sur ce sujet. []

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search