Cartographie facile

Andy Eggers a écrit un petit programme pour R, googlemap, qui est très pratique pour visualiser rapidement une variable sur une aire géographique en utilisant un gradient de couleur, à partir de Google Charts.

Voici par exemple le pourcentage de femmes dans les parlements européens en 2008, qui varie de 8.7% (Malte) à 47% (Suède) :

Women in parliament (%, 2008)

Les données proviennent des Comparative Political Datasets de l’équipe de Klaus Armingeon (CPD-3). J’ai dû rajouter les codes ISO 3166-2, ce qui n’a pris très longtemps. La manipulation sous R prend moins de dix minutes.

Une autre pour la route ? Les exécutions capitales aux États-Unis en 2009, à partir des données du Death Penalty Information Center. Environ 45% des exécutions ont eu lieu au Texas, avec 24 exécutions :

Executions in the USA (2009)

Il manque les options nécessaires pour agrandir le graphique et exporter en format vectoriel, mais Google Charts ne le permet apparemment pas. Il faudrait aussi modifier le code pour obtenir une légende et jouer avec les autres options pour les cartes de Google Charts.

Pour les autres types de graphiques, Andy Eggers a aussi écrit googleplot.

Note : les données ont été préparées sous Excel puis Stata, et incluent aussi quelques variables supplémentaires (quelques pays extra-européens pour les femmes parlementaires, et des fréquences). Les fichier de données sont compressés mais ne sont lourds du tout (4KB).


6 réponses sur « Cartographie facile »

  1. facile mais … en partie incorrecte. La sémiologie graphique a ses règles. Ainsi, la deuxième carte sur les exécutions capitales, devrait utiliser un symbole proportionnel car il n’agit pas d’un ratio de type densité. Voir pour quelques explications ce billet d’humeur et d’autres liens. http://rumor.hypotheses.org/811
    Quelle est la véritable utilité d’un module de cartographie bricolé dans R? Vous pouvez exporter vos résultats excel et les cartographier dans Philcarto, tous les fonds de plan nationaux internationaux sont aisément disponibles. http://philcarto.free.fr/

    1. D’accord sur la deuxième carte, la nuance m’avait complètement échappé. Je vais voir si je peux programmer quelques lignes sous R pour obtenir un symbole proportionnel (j’en doute).

      Je connais Philcarto de nom mais n’ai pas l’impression qu’il soit librement accessible sous Mac. Autre avantage de Google Maps, il sera probablement possible de perfectionner la commande de l’outil sous la forme d’un module Stata ou R pour ceux qui utilisent ces logiciels. Mais Baptiste a déjà montré que R peut très bien faire tout ça.

    2. C’est possible avec Google Maps, mais pas encore implémenté dans le code sous R : comme je l’ai écrit, je vais essayer de rajouter cette fonctionnalité.

  2. Je ne vois pas bien l’intérêt… Il existe sous R des fonctions de carto bien plus complètes et paramétrables.
    Ceci dit, l’intégration R/outils Google (notamment Google docs) me semble une voie assez riche pour ce qui concerne la gestion de données dynamiques avec des livrables actualisés en temps réel sur une page web.

    1. L’intérêt premier, maintenant que j’ai creusé un peu le sujet, c’est que cela fonctionne directement pour ce qui m’intéresse, l’UE-27. Je n’ai pas encore trouvé de shapefile fonctionnel sous R pour faire une carte de l’UE-27 (!).

Les commentaires sont fermés.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search