Women Also Know Stuff, édition personnelle 2017/06

La suite de ce billet. Éditions précédentes : 2017/01, 2017/02, 2017/03, 2017/04, 2017/05. Cette série de billets fera sa première pause annuelle le mois prochain et redémarrera fin août.

  1. Laura Poitras, réalisatrice de The Oath et Citizenfour, sort son documentaire sur Julian Assange et WikiLeaks, Risk, cet été.

    Cette interview avec Vox donne plein de détails, et surtout m’apprend l’existence de son projet Field of Vision, qui contient toutes sortes de petites pépites cinématographiques, telles que The Moderators, sur les petites mains qui nettoient les réseaux sociaux, Relatively Free, sur Barrett Brown, ou Our New President, sur la tragicomique réception de Trump en Russie :

  2. Grace Hopper (1906-1992), « reine du code », a conçu le premier compilateur. Le langage qu’elle a largement contribué à développer, COBOL, reste le langage informatique le plus important pour l’industrie bancaire – ce qui commence d’ailleurs à poser problème.

  3. Lisa Mandel et Julie Pagis, qui suivent les élections avec des classes d’école primaire et de collège :

    La série précédente de dessins, réalisée avec Yasmine Bouagga, portait sur la « jungle » de Calais et sur les migrants réfugiés aux alentours ; elle se trouve à la même adresse, est tout aussi recommandable, et est récemment parue en album.

    Seul regret : aucun moyen – à ma connaissance — de facilement naviguer les archives de chaque série pour les lire dans l’ordre de parution.

  4. Elisabeth Moss et les autres actrices de la série The Handmaid’s Tale, basée sur le superbe roman dystopique de Margaret Atwood :

    Le compte-rendu qu’en a fait Emily Nussbaum dans le New Yorker est très bon, de même que le portrait d’Elisabeth Moss par Sarah Hughes dans The Observer.

  5. Samantha C. Tyner et Heike Hofmann, avec qui nous publions « Network Visualization with ggplot2«  dans The R Journal cette année, après un an ou presque de corrections au code.

    Comme je compte l’expliquer dans une note en anglais sur mon blog R lorsque l’article sera paru, Samantha C. Tyner a fait l’immense majorité du boulot, et l’intégralité du boulot sur les deux derniers rounds de révision : tous les honneurs lui reviennent donc.

  6. Dasha Rush, à nouveau, pour ce mix (parmi d’autres) :

  7. Gina Pollack, pour son documentaire sur les restrictions d’accès à l’avortement en Louisiane, diffusé dans l’excellente série Op-Docs du New York Times :

  8. Joni Lovenduski est la première femme à se voir décerner l’ECPR Lifetime Achievement Award, créé en 2005.

  9. J’ai complètement raté, à sa sortie, Mémoire vive, le livre de Sarah Gensburger sur le quartier du Bataclan après les attentats de 2015.

    Voir aussi cette émission de France Culture sur l’histoire des mémoires, où interviennent également Denis Peschanski et Christian Delage.

  10. Juste après l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République française, Pippa Norris cherchait à ramener tout le monde aux réalités du vote pour les partis populistes en Europe :

    So is the wave of populist nationalism finished? Hardly.

Mention spéciale pour la chanteuse iranienne Sahar Mohammadi, pour ce magnifique concert diffusé par France Musique, dans l’émission « Ocora Couleurs du monde » de Françoise Degeorges :