Hans Rosling ne fera plus de vidéos

Quand on aime les statistiques et la santé publique, on aime les vidéos d’Hans Rosling, qui vient de mourir d’un cancer du pancréas.

J’ai passé (des extraits de) cette vidéo dans de très nombreux cours. C’est d’ailleurs le seul “TED Talk” que j’ai regardé en entier.

Hans Rosling animait le site Gapminder, qu’il a créé avec son fils (si je me souviens bien), et dont j’ai réutilisé plein de cartes et de graphiques.

Toute la communauté de la “dataviz”, dont il était devenu l’une de figures de proue pour son talent et son optimisme de vulgarisateur des statistiques du développement, est en deuil depuis hier. La communauté de “l’open data” est aussi en deuil, Rosling ayant beaucoup oeuvré pour la “libération” des données produites par les Nations Unies et par d’autres institutions.

Complément : cet article de la BBC, avec qui Hans Rosling avait travaillé sur le documentaire “The Joy of Stats“, contient quelques information supplémentaires.


2 réflexions sur « Hans Rosling ne fera plus de vidéos »

  1. Salut François, effectivement de mon côté c’est bien Hans Rosling qui m’a initié à la datavizualisation (et au fact-checking, car c’est une belle démonstration contre le discours décliniste ambiant) via cette fameuse vidéo TED.

    Sinon je voulais juste te dire que je n’ai pas réussi à commenter deux de tes précédents articles (“Women Also Know Stuff” et “inférence écologique“).

    En tout cas merci, dans les deux cas j’ai beaucoup cliqué sur tes liens, et, j’espère, beaucoup appris.

    • Merci ! Les commentaires se “ferment” automatiquement sur les vieux billets (14 jours après publication), pour limiter le spam.

Les commentaires sont fermés.