Vérité pour Giulio Regeni

J’ai évoqué, l’an dernier, l’assassinat de Giulio Regeni, un doctorant en science politique assassiné au Caire par des agresseurs désormais suspectés d’être membres des services secrets égyptiens. Regeni travaillait sur les syndicats égyptiens, qui font partie des rares contre-pouvoirs que la dictature égyptienne ait jamais eu à affronter.

Les circonstances exactes de l’assassinat de Regeni ne sont toujours pas connues.

Voici un appel à signer pour continuer de faire pression sur l’État égyptien :

Vérité pour Giulio Regeni

Le 3 février 2016, dans un fossé de la banlieue du Caire aux alentours d’une base des services militaires égyptiens, a été découvert le corps du doctorant italien Giulio Regeni, disparu le 25 janvier 2016 au Caire. Giulio, 28 ans, se trouvait en Égypte pour mener son terrain de recherche sur le syndicalisme indépendant dans le cadre de sa recherche doctorale à l’Université de Cambridge.

Lors de l’identification et des autopsies réalisées sur le corps de Giulio, nombreux signes de torture ont été relevés. L’ONG Amnesty International a déclaré avoir reconnu dans le cas de Giulio Regeni les mêmes modalités de disparition forcée et torture dont sont victimes un grand nombre des citoyens égyptiens. Par des examens successifs effectués par les autorités italiennes, on apprend que Giulio a été torturé pendant au moins 7 jours.

Pourtant, à une année de distance, les circonstances de sa disparition et de sa mort restent occultées.

Lire la suite, et signer en bas

To Giulio Regeni’s family: please accept my deepest condolences for your loss. If you are uncomfortable with my use of Giulio’s picture in the slides that I have posted on this blog, please let me know by email and I will remove them as soon as I get your message. Siamo con voi.