Les revues de Cairn.info : mises à jour techniques

Add., juin 2015 : si les billets de la série “Cairn” vous ont intéressé, jetez un coup d’oeil à cette analyse textuelle de plusieurs revues de sociologie française, par Yves Gingras et Marc Bertin. J’en ai profité pour mettre à jour le code de l’analyse et ce billet.

Accès aux données

Depuis la publication de ma petite série de billets sur les revues de sociologie, la plateforme Cairn.info a légèrement modifié le code source de ses pages. Il n’est désormais plus possible d’accéder à la liste de toutes les revues d’une discipline : cette page, par exemple ne fournit plus – contrairement à ce qu’indique son adresse – la liste intégrale des revues de la discipline “Sociologie et société”, mais seulement les derniers numéros et les articles les plus consultés de cette discipline.

Du coup, voici une mise à jour du code et des données des billets précédents, qui contient les listes des revues de chaque discipline. La liste des revues de sociologie est à jour (mars 2015), de même que la page qui liste l’intégralité des revues de la plateforme. En revanche, les pages des autres disciplines datent de juillet 2014, ce qui fait qu’il manque quelques revues. J’ai récupéré ces pages sur archive.org, et n’ai rien trouvé dans les conditions d’utilisation de Cairn.info qui en interdise l’archivage.

Analyse complète de la plateforme

Si l’on suit la méthodologie du précédent billet pour mesurer le degré pondéré relatif de chaque revue de Cairn.info par rapport à toutes les autres, on obtient un résultat assez proche de celui déjà publié :

degree_all

Ce graphique est basé sur les connexions entre 423 revues, établies sur 16 217 articles par environ 116 800 auteurs différents, avec quelques doublons. Attention, il vous faudra pas mal d’espace-disque pour accomplir la même opération : les pages des numéros des seules revues de sociologie et de science politique pèsent déjà près de 400 MB, et la totalité de la plateforme requiert 1.7 GB d’espace disque.

Inter-disciplinarités des revues

On me demande dans l’oreillette si l’analyse tient lorsque l’on considère toutes les revues de la plateforme Cairn.info. Argument : l’espace des éditorial sciences humaines et sociales étant fortement pluridisciplinaire, il faut regarder au travers de toutes les disciplines pour y mesurer la tendance à l’entre-soi.

Réponse : pas complètement d’accord avec l’argument. Certaines disciplines sont plus transdisciplinaires que d’autres. On peut le quantifier en comptant les revues qui apparaissent dans plusieurs champs disciplinaires sur Cairn.info. Voici la liste des associations disciplinaires les plus fortes :

     geo,scpo       geo,soc histoire,scpo      scpo,soc 
            9            11             8             7

Par ailleurs, si l’on appelle revues “trans-disciplinaires” les revues qui apparaissent dans plus d’une discipline sur Cairn.info, on obtient un joli graphique qui résume bien la situation (lignes pointillées aux moyennes de chaque axe) :

trans-disciplinaires

De la même manière, si l’on fait passer la matrice des appartenances disciplinaires dans une analyse par composantes principales, on retrouve quelques-uns des champs les plus trans-disciplinaires.

Simplification du code de l’analyse

Le code disponible dans le dossier cité plus haut se contente d’analyser la distance pondérée du réseau éditorial des revues, connectées par le pourcentage d’auteurs qu’elles ont en commun. C’est beaucoup plus rapide et surtout beaucoup moins compliqué à mettre en oeuvre que le “stress test” du précédent billet, pour des résultats quasi-identiques mais intuitivement plus lisibles.

Publicité gratuite

Vous pouvez suivre la plateforme Cairn.info sur Twitter, où elle annonce qu’elle sera représentée au Salon du livre de Paris dans les jours qui viennent.