Quelques notes rapides autour d’un texte de Philippe Schmitter

Ce n’est pas un billet à proprement parler, mais j’ai commencé à noter quelques idées, que je compte développer dans un futur distant, sur un autre blog. Le texte qui a inspiré ces notes est un entretien avec Philippe Schmitter, que je lis autant que faire se peut (mais presque jamais, paradoxalement, pour ses travaux sur le corporatisme ou sur les transitions démocratiques).

L’objectif est d’en faire une “vraie” note (en anglais, on dirait full-fledged), avec des éléments de réflexion sur la science politique, la comparaison, et la méthodologie d’une science sociale—l’usage du singulier n’étant pas anodin. L’usage de deux langues (anglais puis français, ou l’inverse, ce n’est pas important) m’est par ailleurs réellement utile dans le processus.

Bonnes vacances !


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
François (5 août 2009). Quelques notes rapides autour d’un texte de Philippe Schmitter. Polit’bistro. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/sykj


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search