Bonnes résolutions 2017, édition « science des données »

En toute probabilité, cette année, vous n’allez ni arrêter de fumer, ni commencer à manger et à dormir de manière équilibrée, ni vous astreindre à un planning hebdomadaire de passages à la piscine. Enfin, cette année, vous n’allez certainement pas réguler votre dose quotidienne de café1.

En revanche, cette année, vous pouvez prendre dix bonnes résolutions pas très compliquées, sur recommandation des nerds derrière le comptoir. Ces résolutions tournent autour de la « science des données », la fameuse data science, dont on ne sait pas encore exactement ce que c’est—mais ce n’est pas grave.

  1. Boycottez Elsevier

    Il faut continuer à signer la pétition The Cost of Knowledge, et encourager les réseaux de bibliothèques universitaires qui ont pris des initiatives de désabonnements massifs de certains « bouquets » de revues aux prix prohibitifs.

    Ce n’est pas compliqué, et c’est nécessaire si l’on veut mettre le minimum de pression nécessaire sur l’édition scientifique. Malheureusement pour la science politique, il y a d’excellentes revues chez Elsevier : Electoral Studies et Sociologie du travail2. Pour l’analyse de réseaux, c’est pire, la revue centrale est chez Elsevier.

    Mise à jour : un gentil commentateur m’apprend que Sociologie du travail s’apprête à quitter Elsevier pour rejoindre Revues.org. Double excellent choix ! L’éditorial de Didier Demazière sur le sujet est très intéressant à lire en entier.

  2. Désactivez Flash

    L’année 2016 n’a pas manqué de hacks (ou de révélations d’anciens hacks) spectaculaires, et si vous avez un compte LinkedIn ou Yahoo!, vous êtes concernés. Pour faire le point, voir l’excellent service Have I Been Pwned?

    Pour réduire les risques, cette année, vous pouvez notamment abandonner Flash, en le désactivant dans les préférences de votre navigateur Internet. C’est totalement indolore : l’industrie a abandonné ce format, et les sites Internet que vous consultez ont déjà fait leur transition vers autre chose.

  3. Apprenez R

    C’est le bon moment pour apprendre R. Comme tous les langages, il est périssable, mais en ce moment, il est à son apogée : les outils de base de la science des données (import/export, manipulation, visualisation) sont robustes, et les innovations quasi-quotidiennes3.

    L’offre de formation à R est aussi à son apogée : on trouve presque tout sur Internet, sur Stack Overflow notamment, et les formations hors-ligne s’organisent aussi—j’en dirai plus cette année, ici ou ailleurs. Surtout, c’est dans ce langage que se mènent, en ce moment, certaines des discussions les plus intéressantes sur comment analyser quelles données (Julia et Python comptent aussi, bien sûr).

    Si vous êtes data-journaliste ou aspirant à l’être, et/ou si vous vous levez le matin pour analyser des données, apprenez R, et le reste suivra.

  4. Utilisez Youtube

    En 2016, j’ai enfin réussi à faire comprendre à Youtube que je n’étais pas intéressé par les vidéos d’Alain Soral et Jean-Luc Mélenchon, ce qui m’a permis d’utiliser Youtube pour remplacer l’écoute de France Info à mes heures perdues.

    Pour cela, j’ai dû m’abonner à tout un tas de « canaux » Youtube, histoire de les faire peser dans l’algorithme de recommandation. Voici quelques exemples de canaux recommandables :

    Médias
    Arte, Arte+7, Arte – Tracks, Mediapart ; Mediapart, en particulier, publie de longs et excellents débats quasi-nocturnes : je recommande en particulier ceux de la série « Moyen-Orient Express« 
    Universitaire
    British Academy, Center for European Studies, Paris School of Economics, London School of Economics (and Political Science), Lee Kuan Yew School of Public Policy
    Autres
    Oxford Union Society, Alan Macfarlane, Bycome, Reactions, On The Top of Damavand for ever, DEFCONConference
  5. Apprenez HTML

    Bilan d’une conversation avec un ami : dans la vie, ce sont les langages qui vous amènent quelque part. Dans mon cas, ce fut l’anglais, le web design valide et accessible, et la programmation statistique, avec Stata puis avec R.

    J’ai appris HTML5 et CSS2/3 il y a quinze ans, à une autre époque, celle de Jeffrey Zeldman, Mark Pilgrim et Eric Meyer. À l’époque, il fallait y rajouter un peu de Javascript et PHP/MySQL ; aujourd’hui, il faut rajouter beaucoup de Javascript, librairies et frameworks inclus (Angular, Node, jQuery). Je conseille d’apprendre les bases avant tout.

  6. Défendez RSS

    La fermeture de Google Reader, qui fut, je pense, l’une des plus grosses erreurs jamais commises par Google/Alphabet, a condamné l’utilisation de masse des flux RSS ; mais les blogueurs, journalistes et autres geeks connaissent RSS, et veulent continuer à l’utiliser.

    Le standard est menacé de disparaître : il n’y a pas de flux RSS (ou Atom) sur Twitter (solution alternative), par exemple, et la nouvelle plateforme d’édition scientifique de Cambridge University Press, Cambridge Core, n’a plus de flux RSS pour ses revues4 Il faut protester quand l’occasion se présente.

  7. Envisagez Linux

    Voici la seule recommandation de cette liste que je n’ai pas encore prise.

    Il y a trois ans, si j’avais fait la liste des choses qui me manqueraient si je passais de Mac OS X à Linux, la liste était longue ; aujourd’hui, elle est de plus en plus courte. À l’inverse, la liste des choses agaçantes et/ou inutiles sur Mac OS X – maintenant macOS, mais vu que je n’ai pas l’utilité des nouvelles fonctionnalités du système, je suis encore sous Mac OS X 10.9 – s’est allongée.

    Il reste trop de choses génialement conçues sur Mac OS X pour que j’envisage un « switch » immédiat, mais j’hésite désormais autant à installer Xubuntu qu’à installer macOS. La dernière itération du MacBook, qui est un gros jouet plutôt qu’un ordinateur, me conforte dans cette tendance.

  8. Hebdomarisez Facebook

    Ce n’est évidemment pas l’usage que Facebook souhaite que ses utilisateurs aient du service, mais de mon point de vue, Facebook devrait une sorte d’hebdomadaire. En 2016, Facebook a d’ailleurs inauguré son équivalent des marronniers sur l’islam ou les Francs-Maçons, avec le phénomène des « fake news.

    Les outils pour transformer Facebook en « revue hebdomadaire » restent à inventer – consulter Facebook une fois par semaine ne suffira pas5 –, mais c’est l’une des choses que j’aimerais voir se développer cette année, après dix ans d’utilisation et quelques pauses de désintoxication.

  9. Documentez une API

    Cette résolution est peut-être la plus importante de ma liste. Elle est sous-rédigée, mais j’essaierai d’y revenir plus tard cette année.

    Il y a de plus en plus de sources de données, mais le nombre d’individus qui les documentent est à peu près stable. C’est un problème, car pour que la « science des données » décolle et produise un vrai saut qualitatif, il faudra de la main d’oeuvre, et elle doit être aussi diverse que possible6.

    À l’heure actuelle, les données disponibles sous la forme d’APIs sont documentées par les développeurs de ces APIs, ou par quelques-uns de leurs utilisateurs7. Cela ne suffira pas : comme sur Wikipedia, il faut différentes categories de contributeurs pour créer un écosystème. Ma conviction est que l’écosystème actuel des APIs est trop homogène, trop uniforme : il faut des journalistes, des chercheurs, des informaticiens, mais aussi des étudiants, des cartographes, des bureaucrates, bref un peu de tout, et ce mix est rarement présent aujourd’hui.

    Conclusion : si vous avez un intérêt dans la data science, qui sera probablement mon thème pour 2017 sur ce blog et ailleurs, participez à documenter une API.

  10. Bloguez sur Hypothèses

    On est bien sur Hypothèses, et le ‘Bistro a déjà un billet de prêt (ou en préparation) jusqu’à début mars, au rythme d’un billet tous les trois ou quatre jours. Le planning pourra évidemment changer si nécessaire, mais un rythme de deux billets par semaine me semble être un bon rythme de croisière.

    Venez sur Hypothèses, et meilleurs voeux à toute l’équipe !

  1. Ce ne sont que des exemples, hein. Ne dîtes rien à mes parents, s’il vous plaît. Par ailleurs, êtes-vous déjà allé en Norvège ? C’est fantastique, les gens boivent du café à toute heure du jour et de la nuit. Autre question : êtes-vous déjà rentré dans une boutique Nespresso ? C’est terrifiant, les employés se présentent comme des « collaborateurs ». []
  2. De mon point de vue, la meilleure revue francophone de sociologie des organisations. Moment nostalgie ce Noël, quand j’ai retrouvé L’acteur et le système et Le pouvoir et la règle dans mes étagères. []
  3. À suivre cette année, les progrès en manipulation de données spatiales. Les cartographes utilisant R sont très bien organisés, et les derniers exemples de réalisations dans le domaine sont très prometteurs. []
  4. J’ai déjà râlé à ce sujet auprès des développeurs, et espère que Cambridge Core introduira des flux RSS pour ses revues cette année, même si je n’en ai actuellement aucune garantie. []
  5. Idée : une extension pour navigateur Internet qui ouvrirait des combinaisons d’onglets différents selon le jour de la semaine. []
  6. Au niveau professionnel, mais aussi au niveau sociologique, évidemment. []
  7. Voici un exemple : quelques APIs suédoises, listées par un data-journaliste de SVT.se. []