Agrégation de science politique : rapport 2006-2007

Le rapport du président du jury est en ligne, sur le site de l’AFSP.

Résumé

  • La composition du jury mentionne l’équilibre institutionnel, la présence d’un spécialiste de l’histoire contemporaine (Henri Rousso, qui parlait avant-hier chez Ali Baddou) animant un séminaire de socio-histoire où se rencontrent politistes et historiens, et la sous-représentation des femmes. (Citée hors contexte, la dernière phrase de la deuxième page est amusante : “une femme devrait les aider néanmoins à surmonter cette inquiétude.”)
  • Les candidats venaient principalement de la sociologie politique ; viennent ensuite les relations internationales et l’histoire des idées politiques, à égalité si l’on compare avec les candidats de 2004 (la théorie politique comme spécialité première est néanmoins en voie d’extinction), et les politiques publiques en dernière position, même si le jury note la porosité avec la sociologie politique.
  • Les remarques du jury portent sur les fondamentaux de la discipline, pas toujours bien maîtrisés après plusieurs années de thèse le nez dans le guidon, sur la nature exacte de la théorie politique et sur sa scientificité, et sur le fait que l’agrégation n’attire pas suffisamment de candidats dans la discipline. Les notes sur le déroulement ne sont pas intéressantes ; on y apprend seulement que la recommandation éternelle des enseignants, “Lisez moins vos notes”, vaut aussi pour l’agrégation…

Rien de très surprenant à première vue, mais vos commentaires plus attentifs et mieux informés sont les bienvenus, comme toujours.

Analyse de contenu

On remarquera que, comme le Parti socialiste, le jury de l’agrégation ne soutient aucune “espérance révolutionnaire”. Les références communes aux deux textes concernent la science, les Nations Unies, et la diversité.

 

Les politiques publiques sont sur France Culture

Olivier Borraz, Virginie GuiraudonPhilippe Bezes et Pierre Lascoumes étaient au micro de Sylvain Bourmeau pour une émission spéciale “Politiques publiques” de La suite dans les idées. L’émission a été diffusée le 18 avril 2008 ; elle est encore disponible cette semaine sur le site de France Culture. Au-delà de ce délai, voici une archive audio (fichier supprimé par la plateforme, désolé !) à disposition des lecteurs-auditeurs en retard.

Sylvain Bourmeau avait déjà interviewé Nonna Mayer au sujet de la science politique française et américaine, ce que vous retrouverez facilement grâce à la courte recension qu’y avait consacré ce blog.

Nicolas Sarkozy & Silvio Berlusconi

Certes il ne s’agit pas de science politique francophone à proprement parler, mais je tenais à recenser le premier à recenser ce papier qui compare les stratégies médiatiques de Silvio Berlusconi et Nicolas Sarkozy :

The Construction of Contemporary Leadership in Italy and France

In contemporary democracies the ascent of political leaders cannot be explained without referring to  their communication style and campaign strategies. This paper intends to analyze two different countries, Italy and France, which have recently experienced a remarkable increase of personalization and mediatization of politics. First of all, I will carry out an exploration of similarities and  differences in Italian and French electoral campaigns paying special attention to the role of media in the construction of leadership. Then, I will attempt at providing a comparison between the two leaders who have put their marks on recent electoral campaigns: Silvio Berlusconi and Nicolas Sarkozy. Both leaders are credited with a notable expertise in political marketing and news management. The analysis will highlight common aspects, but will also underline those different features allowing us to identify and design at least two distinct types of “mediatized” leadership. [12 pages]