Une nouvelle cartographie de la science politique française

Un très bref billet, car tout est dans le titre.

Ça se passe sur le site de Sciences Po, et c’est une réalisation d’équipe :

L’annuaire de centres de recherches en science politique affiche 61 résultats au total, c’est-à-dire exactement autant que l’annuaire constitué en 2010 par l’ANCMSP, qui avait aussi listé les écoles doctorales en science politique.

Les deux annuaires ont leurs défauts1, mais il faut bien comprendre une chose : ce type de cartographie est très difficile à réaliser et encore plus difficile à maintenir à jour, car les administrations centrales (ministères compétents et, pour les sciences sociales, le CNRS) tiennent des annuaires très approximatifs des unités de recherche. Ayant participé aux annuaires ANCMSP en 2010, j’espère que ça s’est amélioré depuis, mais j’en doute.

Addendum, 28 juin : Michaël Goudoux, de la bibliothèque de Sciences Po, m’amène à corriger l’un des éléments de mon billet. Extrait de son email :

Notre outil ne décompte pas « que » les titulaires. C’est cette donnée que nous avons retenue pour la visualisation sur la carte, mais dans les données de chaque centre, nous avons le personnel permanent, le personnel non-permanent, et le total. C’est justement pour faire apparaître le contraste entre permanents et non permanents que nous avons choisi cette unique variable sans distinction de statut (MCF, PR, CR, DR, etc…)

  1. L’annuaire ANCMSP n’est plus à jour, et celui de Sciences Po ne décompte que les titulaires… et (voir addendum) que les centres publics, ce qui fait que le mien n’y est pas. []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *