Appel à témoignage : mesures de nomination et efficacité scientifique

Dans l’esprit d’un autre appel à témoignage, est-ce que quelqu’un peut me citer un seul cas, en France ou ailleurs, où la nomination est plus scientifiquement plus efficace que l’élection par les pairs dans le fonctionnement d’une instance scientifique, direction exceptée ?


4 réflexions au sujet de « Appel à témoignage : mesures de nomination et efficacité scientifique »

  1. Cela dépend de ce que l’on appelle « efficacité scientifique », je vous citerais volontiers l’équipe de W. Von Braun du côté américain pour la conquête de l’espace, et leur équivalent soviétique. L’élection par les pairs ne semble pas avoir joué un grand rôle dans le choix des responsables, il est vrai qu’il s’agit plus de technologie de pointe que de science proprement dit.

  2. L’exemple est intéressant : j’aurais dû limiter mon appel aux processus dans un “marché intérieur fermé”, pour exclure les compétitions et recrutements de type “course aux armements”. Dans un marché fermé, je ne vois vraiment aucun exemple.

    • Je viens de lire dans un ouvrage sur Vienne du temps de son « apocalypse joyeuse » que le grand Freud lui-même aurait finalement obtenu un poste de professeur à l’Université de Vienne après 17 ans d’attente, seulement lorsqu’il se décida enfin à faire jouer des relations, via ses propres patientes de la haute société, pour enfin avoir un poste que lui refusaient obstinément la majorité de ses collègues; il est vrai que, dans ce cas, dans l’Autriche d’avant 1918, tout poste universitaire de professeur dépendait d’une « Protektion » en très haut lieu. Les pairs ne l’ont pas vraiment aidé… après, si vous êtes contre la psychanalyse, vous pouvez dire que ce fut une erreur majeure du point de vue de l' »efficacité scientifique » que de nommer Freud, ce charlatan. Il faut aussi tenir compte du fait que, parfois, les « pairs » sont de sombres obscurantistes, et que le « pouvoir politique », par choix propre ou par clientélisme, peut prendre des décisions éclairées, et porteuses de sens.

    • C’est un excellent exemple ! Le système se justifie donc si l’attribution des postes universitaires est hétéronome. Est-ce qu’on peut juger que c’est encore le cas dans un seul pays (ouest) européen ?

Les commentaires sont fermés.